Comment faire des économies d'énergie avec le chauffage électrique ?

dans CHAUFFAGE éLECTRIQUE

Il faut prêter une attention particulière à l'estimation de la puissance d'un radiateur électrique. En effet, si la puissance de votre chauffage est insuffisante, le radiateur ne chauffera pas aussi fort que vous le voudriez ou encore vous chaufferez en surrégime et vous consommerez plus d'électricité qu'il n'en faut.

Au contraire, si sa puissance est trop importante vous aurez alors acheté un radiateur plus cher pour rien au final ou bien celui-ci consommera plus qu'un chauffage de qualité inférieur même en temps normal.

Un radiateur électrique nécessite donc une consommation d'électricité plus ou moins importante selon le matériel chauffant que vous utiliserez et la taille de votre pièce.

Les bons gestes pour maîtriser votre consommation

Réduire la température de 1°C engendre une économie d'énergie de 7%.

Installer des thermostats de régulation ou des robinets thermostatiques, permet de réduire votre consommation de 15-20 %

Améliorer ou convertir votre installation :

  • En réalisant des menus travaux tels que le calorifugeage des tuyaux, par exemple.
  • En remplaçant certaines pièces de votre installation de chauffage par de plus économiques et de plus performantes.
  • En remplaçant une ancienne installation électrique par un récent, vous pouvez faire jusqu'à 25 % d'économies d'énergie sur le chauffage.

Améliorer l'isolation de votre habitation:

Une bonne isolation thermique permet de réduire vos besoins en chauffage de 60 %.

Selon l'Ademe, la chaleur s'échappe d'une maison : à 20-40 % par la toiture, 15-25 % par les murs, 15 % par les vitres et fenêtres, 5-10 % par les sols.

Chaque élément mérite donc une isolation adaptée, en effet, rien ne sert d'investir dans une installation de chauffage performante si votre maison est mal isolée.

Le chauffage à inertie

Gros consommateur énergétique, le chauffage électrique se devait de se renouveler. C’est chose fait avec la mise sur le marché des nouveaux radiateurs à inertie. Rappelant quelque peu le fonctionnement des chauffages à circuit d’eau, ils permettent ainsi non seulement d’importantes économies, mais offrent également un confort intérieur sans mesure avec les anciennes installations.

Ces radiateurs à chaleur douce ont pour principe de fonctionnement l’emmagasinement d’une importante quantité de chaleur qui est alors progressivement diffusée, y compris lorsque l’appareil est éteint. Ceci est un atout pour réduire la consommation, tout en offrant une diffusion homogène de la chaleur dans chaque pièce.

Le chauffage à inertie comprend aujourd’hui différents équipements. L’élément principal en est le cœur de chauffe qui peut être constitué d’un fluide caloporteur, souvent à base de glycol; il peut aussi être en aluminium, en acier ou, selon les procédés les plus récents, en matériaux réfractaires, que ce soit en céramique, brique ou stéatite.

Ces derniers éléments s’avèrent aujourd’hui les plus performants, en effet, ils peuvent stocker une grande quantité d’énergie, tout en offrant une diffusion sur la durée et en bénéficiant, en parallèle, de la même robustesse. Ils sont aujourd’hui proposés dans plusieurs designs et teintes.

L’amélioration de l’installation de chauffage électrique peut enfin être obtenue par l’installation d’un thermostat permettant de contrôler à distance le fonctionnement de chaque radiateur et ainsi de réduire un peu plus la dépense énergétique.

Annonces provenant de marchands référencés à titre payant.
Dernière mise à jour: 25/09/2017 on 04:14. Tous les prix sont mis à jour quotidiennement